bourgogne climats lieux-dits terroir

Les 33 Grands Crus en Bourgogne 2/2 : climats, lieux-dits et terroir

Notre 2e et dernier article sur les Grands Crus de Bourgogne. Pour comprendre la notion de Grands Crus Bourguignons (tout comme pour les Premiers Crus) passe par l’explication de la notion de « Climat » au sens bourguignon, la définition même du terroir en Bourgogne ! Si dans notre 1e article nous listions les Grands Crus en indiquant le vignoble d’origine, le village de production, la couleur, le cépage, la superficie, le nombre d’hectolitres produits et donc le nombre de bouteilles, nous listons ici pour chaque Grand Cru les climats ou lieux-dits.

Quoi de mieux que la définition qui est donné par le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne :

« Les Climats sont des parcelles de terre précisément délimitées, bénéficiant de conditions géologiques et climatiques spécifiques. Combinées au travail des Hommes et traduits par de grands cépages, tels que Pinot Noir, pour les vins rouges, et Chardonnay, pour les vins blancs. » (Source : BIVB)

Le cépages (en l’occurrence pinot noir ou chardonnay) vont donc s’exprimer à travers ces 3 notions : la géologie, le climat (au sens météorologique) et le travail des femmes et des hommes, et ce, dans un périmètre bien défini.

Ci-dessous 1 tableau répertoriant de nouveau les 33 Grands Crus en Bourgogne mais avec cette fois-ci le nombre de producteurs par appellation, la date du décret et les noms de climats ou lieux-dits :

Appellation Grand Cru Nombre de producteurs Date du décret d’appellation Climats ou Lieux-dits
1 Chablis 69 13-janv-38 Blanchot / Bougros / Grenouilles / Les Clos / Preuses / Valmur / Vaudésir / Moutonne (1)
2 Bonnes-Mares 16 08-déc-36 Les Bonnes Mares
3 Musigny 7 11-sept-36 La Combe d’Orveau / Les Musigny / Les Petits Musigny
4 Chambertin 16 31-juil-37 Chambertin
5 Chambertin-Clos de Bèze 14 31-juil-37 Clos de Bèze
6 Chapelle-Chambertin 6 31-juil-37 En la Chapelle / Les Gémeaux
7 Charmes-Chambertin 43 31-juil-37 Aux Charmes / Charmes
8 Griotte-Chambertin 6 31-juil-37 En Griotte
9 Latricières-Chambertin 9 31-juil-37 Latricières
10 Mazis-Chambertin 11 31-juil-37 Les Mazis-Bas / Les Mazis-Hauts
11 Ruchottes-Chambertin 5 31-juil-37 Ruchottes du Bas / Ruchottes du Dessus
12 Mazoyères-Chambertin 4 31-juil-37 Mazoyères
13 Clos Saint-Denis 12 08-déc-36 Calouère / Clos Saint-Denis / Les Chaffots / Maison Brûlée
14 Clos de La Roche 19 08-déc-36 Clos de la Roche / Les Chabiots / Les Fremières / Les Froichots / Les Genavrières / Les Mochamps / Monts Luisants
15 Clos des Lambrays 1 27-avr-81 Clos des Lambrays / Les Bouchots / Meix-Rentier
16 Clos de Tart 1 04-janv-39 Clos de Tart
17 Clos de Vougeot 1 31-juil-37 Clos de Vougeot
18 Echezeaux 38 31-juil-37 Clos-St-Denis / Echézeaux du Dessus / En Orveaux / Les Beaux Monts Bas / Les Champs Traversins / Les Cruots ou Vignes Blanches / Les Loächausses / Les Poulaillères / Les Quartiers de Nuits / Les Rouges du Bas / Les Treux
19 Grands-Echezeaux 8 31-juil-37 Les Grands Echezeaux
20 Romanée-Conti 5 11-sept-36 La Romanée Conti
21 La Romanée 1 11-sept-36 La Romanée Conti
22 Romanée-Saint-Vivant 5 11-sept-36 Romanée-Saint-Vivant
23 Richebourg 5 11-sept-36 Les Richebourgs / Les Vérroilles ou Richebourgs
24 La Tâche 1 11-sept-36 La Tâche / Les Gaudichots
25 La Grande Rue 1 02-juil-92 La Grande rue
26 Montrachet 28 31-juil-37 Montrachet
27 Bâtard Montrachet 20 31-juil-37 Bâtard-Montrachet
28 Chevalier-Montrachet 7 31-juil-37 Chevalier-Montrachet
29 Criots-Bâtard-Montrachet 3 13-juin-39 Les Criots
30 Bienvenues-Bâtard-Montrachet 3 13-juin-39 Bienvenues-Bâtard-Montrachet
31 Corton 88 31-juil-37 Basses Mourottes / En Charlemagne / Hautes Mourottes / La Vigne-au-Saint / Le Charlemagne / Le Clos du Roi / Le Corton / Le Meix Lallemand / Le Rognet et Corton / Les Bressandes / Les Chaumes / Les Fiètres / Les Grandes Lolières / Les Grèves / Les Languettes / Les Maréchaudes / Les Meix / Les Moutottes / Les Paulands / Les Perrières / Les Pougets / Les Renardes / Les Vergennes
31-juil-37
32 Corton-Charlemagne 69 31-juil-37 Basses Mourottes / En Charlemagne / Hautes Mourottes / Le Charlemagne / Le Corton / Les Languettes / Les Pougets / Les Renardes
33 Charlemagne (2) 31-juil-37

(1) Moutonne n’est pas reconnue comme nom de climat par les décrets d’AOC, mais les vignes de la Moutonne sont situées à 95 % sur le climat Vaudésir et à 5 % sur celui des Preuses. Monopole du Château Long-Depaquit, ce dernier commercialise la Moutonne sous l’appellation « Chablis Grand Cru ».

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Sur l’étiquette, la dénomination GRAND CRU doit obligatoirement figurer immédiatement au-dessous du nom de chacune de ces appellations dans une taille de caractères identique.

1 ha : 1 hectare = 10 000 m² / 1 hl : 1 hectolitre = 100 litres = 133 bouteilles de 0,75cl

Source : BIVB

Grands Crus Bourgogne Romanée-Conti Corton-Charlemagne

Les 33 Grands Crus en Bourgogne 1/2

Romanée-Conti, Bâtard-Montrachet, Corton-Charlemagne, Charmes- Chambertin, Chablis… Un point commun entre ses 33 appellations, grands vins de Bourgogne, qui font rêver et qui parlent même à ceux qui ne sont pas amateurs de vins : elle sont classées au sein d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) du vignoble de Bourgogne en tant que Grand Cru !

 

La Bourgogne viticole peut-être compliquée voire opaque à saisir tant le vignoble est morcelé. S’il existe plus de 500 Climats* classés en Premier Cru (10% de la production), il n’y en a que 33 en Grand Cru (1,5% de la production).

Ils se trouvent pour la plupart dans le vignoble de la Côte de Nuits (tous en pinot noir avec une exception pour Musigny que l’on trouve aussi en blanc), quelques uns en Côtes de Beaune (principalement du chardonnay) et un seul dans le vignoble de Chablis et du Grand Auxerrois (chardonnay uniquement).

Les 33 appellations Grands Crus en Bourgogne s’étalent sur à peu près 560 hectares (30 000 hectares pour la Bourgogne et ses 5 vignobles), soit 21 131 hectolitres et donc presque 3 millions de bouteilles.

Romanée-Conti, Corton-Charlemagne… ces Grands Crus qui font rêver !

S’il n’est pas impossible de se procurer de ces grands vins de Bourgogne, d’autres (comme Romanée-Conti) sont inaccessibles ou alors il vous faudra casser votre tirelire !

Vous êtes très nombreuses et nombreux à consulter notre article sur la superficie des vignobles français ; en espérant que vous apprécierez aussi celui-ci sur ces Grands Crus de Bourgogne comme Romanée-Conti ou Corton-Charlemagne… mais il n’y a pas que ces 2 Grands Crus en Bourgogne.

Ci-dessous 1 tableau répertoriant les 33 Grands Crus en Bourgogne :

Appellation Grand Cru Vignoble Village(s) de production Couleur Cépage Superficie en Production en 2011 Nbre d’hl Nbre de bouteilles
1 Chablis Chablis et Grand Auxerrois Chablis / Fyé / Poinchy Blanc Chardonnay 105,79 5167 768 900
2 Bonnes-Mares Côte de Nuits Chambolle-Musigny et Morey-Saint-Denis Rouge Pinot Noir 14,72 504 67 032
3 Musigny Côte de Nuits Chambolle-Musigny Rouge

Blanc

Pinot Noir

Chardonnay

10,11 297 39 501
4 Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 13,62 468 62 244
5 Chambertin-Clos de Bèze Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 14,67 506 67 298
6 Chapelle-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 5,48 176 23 408
7 Charmes-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 28,43 1076 143 108
8 Griotte-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 2,65 101 13 433
9 Latricières-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 7,31 259 34 447
10 Mazis-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 8,27 309 41 097
11 Ruchottes-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 3,25 112 14 896
12 Mazoyères-Chambertin Côte de Nuits Gevrey-Chambertin Rouge Pinot Noir 1,82 73 9 709
13 Clos Saint-Denis Côte de Nuits Morey-Saint-Denis Rouge Pinot Noir 6,07 202 26 866
14 Clos de La Roche Côte de Nuits Morey-Saint-Denis Rouge Pinot Noir 16,84 553 73 549
15 Clos des Lambrays Côte de Nuits Morey-Saint-Denis Rouge Pinot Noir 8,22 254 33 782
16 Clos de Tart Côte de Nuits Morey-Saint-Denis Rouge Pinot Noir 7,31 197 26 201
17 Clos de Vougeot Côte de Nuits Vougeot Rouge Pinot Noir 49,13 1634 217 322
18 Echezeaux Côte de Nuits Flagey-Echezeaux Rouge Pinot Noir 35,26 1206 160 398
19 Grands-Echezeaux Côte de Nuits Flagey-Echezeaux Rouge Pinot Noir 8,847 272 36 176
20 Romanée-Conti (1) Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 1,77 41 5 453
21 La Romanée Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 0,85 30 3 990
22 Romanée-Saint-Vivant Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 8,37 266 35 378
23 Richebourg Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 7,68 246 32 718
24 La Tâche Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 5,08 143 19 019
25 La Grande Rue Côte de Nuits Vosne-Romanée Rouge Pinot Noir 1,65 50 6 650
26 Montrachet Côte de Beaune Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet Blanc Chardonnay 7,8 337 44 821
27 Bâtard Montrachet Côte de Beaune Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet Blanc Chardonnay 11,13 502 66 766
28 Chevalier-Montrachet Côte de Beaune Puligny-Montrachet Blanc Chardonnay 7,47 311 41 363
29 Criots-Bâtard-Montrachet Côte de Beaune Puligny-Montrachet Blanc Chardonnay 3,57 173 23 009
30 Bienvenues-Bâtard-Montrachet Côte de Beaune Chassagne-Montrachet Blanc Chardonnay 1,57 73 9 709
31 Corton Côte de Beaune Aloxe-Corton / Ladoix-Serigny / Pernand-Vergelesses Rouge essentiellement Pinot noir 92,53 3 065 407 645
Aloxe-Corton / Ladoix-Serigny / Pernand-Vergelesses Blanc Chardonnay 4,08 173 23 009
32 Corton-Charlemagne Côte de Beaune Aloxe-Corton / Ladoix-Serigny / Pernand-Vergelesses Blanc Chardonnay 56,61 2 332 310 156
33 Charlemagne (2) Côte de Beaune Aloxe-Corton / Pernand-Vergelesses Blanc Chardonnay

(1) Parmi les 33 Grands Crus de Bourgogne, l’appellation Romanée-Conti, en situation de monopole, est exclusivement exploitée par le Domaine de la Romanée-Conti.

(2) L’aire de production des vins de l’appellation Corton-Charlemagne englobe celle de l’appellation Charlemagne qui, actuellement, n’est plus revendiquée.

Et si vous voulez en savoir plus sur les Grands Crus de Bourgogne c’est par ici…

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Sur l’étiquette, la dénomination Grands Crus doit obligatoirement figurer immédiatement au-dessous du nom de chacune de ces appellations et ce dans une taille de caractères identique.

1 ha : 1 hectare = 10 000 m² / 1 hl : 1 hectolitre = 100 litres = 133 bouteilles de 0,75cl

Source : BIVB

Pour vous procurer certains Grands Crus… schablis.com

vins du monde

Les vins du monde

Les vins du monde, appelés aussi vins du Nouveau Monde, longtemps stigmatisés et anecdotiques ont percé ces dernières années et leurs parts de marchés ne cessent de croître. Elles sont passées de 1.8% à 21.5% en 20 ans.

Caricaturés et voués à l’échec avant même d’être dégustés, notamment par les amateurs, les vins du monde avaient une très mauvaise réputation. Même les viticulteurs de la « vieille Europe » les voyaient comme des mauvais produits, qui plus est, des concurrents.

Pourtant les vins du monde, Argentins, Australiens ou des Etats-Unis ont su s’installer sur les marchés de l’export. Traditionnellement occupés par les vins français, italiens ou espagnols, depuis les années 90. Un choc des cultures qui a surpris tous les acteurs de la filière viti-vinicole. Ces vins produits dans des régions climatiques chaudes mettent en avant une importante structure, des arômes gourmands, fruités et une grande maturité gustative. Loin des « premiers » vins jugés maigres, acides et sans corps… Qui faisaient leur mauvaise réputation.

Les vignobles des Etats-Unis, d’Argentine, d’Afrique du Sud, d’Australie, du Chili, ou encore de Nouvelle-Zélande ont su s’adapter et s’inspirer de la culture viticole européenne pour mettre en valeur leur terroir. Une prouesse qui ne s’est pas faite en vingt ans, mais en plusieurs siècles de culture viticole sur leurs terres. Et ce n’est que suite à une mondialisation des échanges que leur production, souvent dominée par des structures industrielles bien implantées, a pu s’imposer aussi facilement.

Les exportations de ces pays sont passées de 2.5% à 30% des exportations mondiales en 30 ans, rattrapant considérablement les parts de marchés de la France et de l’Italie réunies (34%). L’arrivée conséquente de ces vins a pu se réaliser notamment grâce à des prix très compétitifs et une certaine stratégie marketing. Ce sont principalement des sociétés viticoles a l’envergure mondiale qui ont investi dans le marketing des vins du Nouveau Monde; Afin de créer une véritable stratégie de marketing de la demande.

Les vins sont reconnaissables et l’offre est simplifiée. Ce sont des vins dits de cépage, donc facilement accessibles.

Les productions se sont concentrées sur des cépages mondiaux très connus : le pinot noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le merlot, le chardonnay ou le sauvignon blanc.  L’étiquette est simple et compréhensible, mettant en avant le pays, la marque et le cépage. L’offre n’est donc pas segmentée à une petite proportion de néophytes. Pour valoriser leurs crus, l’unique mention du cépage ne suffit pas; C’est le constat qu’ont fait de nombreux vignerons. C’est la raison pour laquelle on remarque depuis une quinzaine d’années l’émergence d’appellations. Elles sont souvent moins contraignantes qu’en Europe; Mais permettent tout de même de mettre en avant les meilleurs terroirs ou régions.

L’influence a donc eu lieu dans les deux sens : d’un côté, les vins du Nouveau Monde ont secoué les crus du continent européen ; de l’autre, ils ont repris à leur tour le principe des appellations afin de valoriser leurs meilleurs terroirs. En conclusion ; La passion de la vigne et du vin, déjà présente dans plusieurs pays, s’étend aujourd’hui contagieusement dans le monde entier. Les vins du nouveau monde sont de plus en plus axées sur la qualité, avec des techniques toujours plus modernes et des innovations permanentes.

 

Floriane Marini


Sources : www.larvf.com / www.lesgrappes.com / www.levinpourtous.com /

 

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits; vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

Les Cépages en France

Les principaux cépages en France

On dit souvent qu’un cépage est une variété de raisins. En réalité et au niveau botanique, « les cépages sont des cultivars, c’est-à-dire des variétés de population composées d’individus génétiquement différents mais qui présentent des caractéristiques proches »*. Il existe une multitude de cépages en France , il peuvent être blancs ou rouges, petits ou gros, très utilisés, ou en complément d’un autre (assemblage)… autant de possibilités qui nous ont amenées à vous présenter les principaux, leurs caractéristiques ainsi que leurs régions de production… cette liste des cépages en France n’est donc pas exhaustive.

Cépage Caractéristiques Région(s) de production Plant
Aligoté Peu aromatique (noisette, citron…). Frais et nerveux Bourgogne Blanc
Bourboulenc Arômes de fleurs de Garrigues (Ciste, genêt…) Languedoc, Roussillon, Côtes du Rhône Blanc
Cabernet Franc Arômes de poivron, framboise, violette… Bien structuré et net Bordeaux, Loire, Sud-Ouest Noir
Cabernet Sauvignon Arômes de poivron, cassis, réglisse. Finesse et profondeur Bordeaux, Loire, Sud-Ouest, Languedoc, Roussillon, Provence Noir
Carignan Arômes de petits fruits rouges (cerise) et réglisse Languedoc, Roussillon, Provence, Rhône, Corse Noir
Chardonnay Arômes complexes : beurre frais, noisette, amandes grillées, pain grillé Bourgogne, Champagne, Loire, Jura, Savoie Blanc
Chasselas Peu aromatique, léger, désaltérant Alsace, Savoie, Loire Blanc
Chenin Arômes complexes : coing, tilleul, amande grillée, cannelle, girofle, noisette Loire Blanc
Cinsault Peu aromatique, léger et souple Languedoc, Roussillon, Provence, Rhône Noir
Clairette Miel d’acacia, pêche blanche, rose, muscat, fruits exotiques… Languedoc, Roussillon, Provence, Rhône Blanc
Cot ou Malbec Arômes de violette (vins jeunes) et de truffe (vin vieux) Sud-Ouest, Bordeaux, Loire Noir
Duras Arômes légèrement ferrugineux Sud-Ouest (Gaillac) Noir
Fer Servadou Peu aromatique, léger, vinifié en assemblage avec d’autres cépages Sud-Ouest Noir
Folle Blanche Saveur acide très prononcée, fruité et léger Pays nantais (gros plant), Gaillac, Armagnac Blanc
Gamay Arômes de bonbons anglais, banane… Beaujolais, Bourgogne, Loire, Savoie, Sud-Ouest Noir
Gewurztraminer Très aromatique, puissant, épicé. Rose, litchi, acacia, violette et jasmin Alsace, Lorraine Blanc
Grenache noir Arômes de laurier, eucalyptus, mûre, réglisse, épicé Rhône, Languedoc, Roussillon, Provence, Corse Noir
Marsanne Arômes de pêche de vigne (principalement vinifié en assemblage avec la roussanne) Rhône Blanc
Mauzac Arômes de pomme Sud-Ouest Blanc
Melon Peu aromatique, peu acide. Pomme verte, foin coupé, iode Loire (muscadet), Bourgogne Blanc
Merlot Arômes de fruits noirs, cuir…

Matière puissante et veloutée

Sud-Ouest, Bordeaux Noir
Mondeuse Arômes puissants : fraise, framboise, violette, humus Savoie, Bugey Noir
Mourvèdre Arômes de petits fruits noirs (myrtille), iode, réglisse, truffe, cuir… Languedoc, Roussillon, Provence Noir
Muscadelle Arômes puissants de muscat Sud-Ouest Blanc
Muscat Ottonel Arômes puissants de raisins muscat, souvent fumés, acacia, bois de rose Languedoc, Roussillon, Provence, Rhône, Corse Blanc
Négrette Arômes de fruits rouges et noirs Sud-Ouest Noir
Nielluccio Arômes puissants de bois, cuir… Coloré et charpenté Corse Noir
Pinot gris Arômes de beurre frais, acacia, violette Alsace Gris
Pinot Meunier Léger arôme de framboise Champagne, Loire Gris
Pinot noir Arômes très élégants et fins, cerise, églantine, cassis, framboise, cuir et réglisse Bourgogne, Alsace, Champagne, Loire Noir
Riesling Arômes complexes et vifs de cannelle, citronnelle, ananas, acacia, citron Alsace Blanc
Roussanne Arômes de pêche de vigne Rhône, Savoie, Provence Blanc
Sauvignon Arômes de pierre à fusil, bourgeon de cassis, valériane, musque Loire, Bordeaux, Sud-Ouest Blanc
Savagnin Arômes épicés, acidulés, pomme et noix fraîche Jura Blanc
Semillon Arômes très complexes : miel d’acacia, citron, tilleul, verveine, pamplemousse Bordeaux, Sud-Ouest Blanc
Sylvaner Peu aromatique, vif et claquant Alsace Blanc
Syrah Arômes profonds de fruits noirs, d’épices, de fruits comme le cassis frais, la myrtille, la mûre et poivre Rhône, Sud-Ouest, Languedoc, Roussillon, Provence, Corse Noir
Tannat Arômes « rustiques » de fruits noirs et de bois, très amère Sud-Ouest Noir
Ugni blanc Peu aromatique, frais, vif et léger Cognac, Armagnac, Provence, Corse, Sud-Ouest, Languedoc, Roussillon Blanc
Vermentino Acidité très faible, rarement vinifié seul Corse Blanc
Viognier Très aromatique, abricot, acacia, amande grillée, violette Rhône Blanc


L’équipe Le Vin Tout Simplement


Sources : Editions BENOIT FRANCE (Les cépages en France) / *Wikipédia

Crédit photo :

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits; vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS.

visiter le jura - Arbois

Venez visiter le Jura le temps d’une journée…

Visiter le Jura pour vos groupes c’est très simple… Le Vin Tout Simplement – œnotourisme et escapades viticoles, vous emmène sur la route du vignoble Jurassien. Vous allez découvrir Arbois, le pays de Louis Pasteur et ses alentours, à travers la large gamme de ses trésors touristiques : paysages, patrimoine culturel, métiers du vin et de la gastronomie…

Au programme, un savant mélange de découverte du vignoble, du terroir : visite d’un domaine, arrêt « gastronomie » dans un restaurant typiquement jurassien et pour terminer le séjour, une visite à la découverte du patrimoine, de l’histoire et de la culture jurassienne.

Tout a été pensé et sélectionné pour répondre à vos attentes.

Et maintenant, laissez-vous porter !

Fondue savoyarde, vin jaune, vin de paille, comté…

Le Vin Tout Simplement vous emmène au pays du « bien-vivre ».

Journée 1 

En package « dynamique » pour le matin et l’après-midi (activités aux choix). Vous pourrez ainsi visiter le jura à travers la ville d’Arbois simplement et en toute liberté :

2 activités aux choix le matin :

  • Visite d’un domaine viticole
  • Visite d’un Chai
  • Dégustation de vins jurassiens
  • Projection en salle de cinéma : « la vie arboisienne de Louis Pasteur »

1 déjeuner dans un restaurant typique de la région

  • POT DE RILLES de Maître ANTOINE et pain de campagne grillé ou SALADE COMTOISE ou SOUPE à L’OIGNON GRATINÉE au COMTÉ FRUITÉ
  • COTI DU HAUT-DOUBS façon SAUGEAIS ou Véritable « JESU DE MORTEAU » du TUYE AUX LENTILLES ou FONDUE AU COMTÉ
  • COMTÉ FRUITÉ ou FAISSELLE ou COUPE VANILLE GLACÉE ou CRÈME BRÛLÉE ou CAFÉ

2 activités aux choix l’après-midi :

  • La visite commentée de la saline de Salins les Bains
  • A la découverte de la maison familiale de Louis Pasteur
  • La visite du Musée de la Vigne et du Vin
  • La visite de la Grotte des Moidons (de Pacques à mi-octobre)

Avec Le Vin Tout Simplement, visiter le jura le temps d’une journée pour vos clubs, vos comités, vos CE devient un jeu d’enfant tant le déroulement est bien organisé…

L’équipe Le Vin Tout Simplement


 Réservations et renseignements au 03 67 88 01 04 ou sur le site www.levintoutsimplement.com

Cliquez ici si vous voulez télécharger la fiche séjour visiter le Jura Une Journée Jurassienne

Les activités et leurs horaires sont susceptibles d’être adaptés selon les disponibilités des différents prestataires. Ils vous seront confirmés lors de votre demande de devis. Le prix affiché est calculé sur la base de 2 personnes. Les photos ne sont pas contractuelles.

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

vin rosé

L’élaboration du vin rosé

« Le vin rosé est-il un mélange de vin rouge et de vin blanc »; il nous arrive souvent d’entendre cette question posée par des néophytes. On peut voir alors les cheveux se dresser sur la tête des spécialistes qui réfutent immédiatement cette question-affirmation mensongère et pouvant laisser transparaître un non-respect du cahier des charges de l’élaboration d’un vin… et pourtant ! Mais d’ailleurs comment est élaboré le vin dit « rosé »?

Et oui, le vin rosé peut s’obtenir exceptionnellement par un mélange de vin rouge et de vin blanc : interdit pour les vins tranquilles mais autorisé en assemblage pour l’élaboration des vins pétillants tels que crémants et champagnes rosés.

Le vin rosé est obtenu à partir de raisins rouges dont la pulpe est blanche ou très peu colorée. Mais alors si le jus de ces raisins est blanc, comment peut-il devenir rosé?

C’est la technique dite de macération pelliculaire qui est au cœur de l’élaboration des vins rosés ; ainsi la matière colorante qui se trouve dans les anthocyanes (pigments naturels des feuilles, des pétales et des fruits) va colorer le jus blanc pendant ce temps de macération. Vous l’aurez deviné, plus le temps de macération est long plus le jus sera coloré.

Il existe 2 types de vinification pour obtenir un vin rosé

  • le pressurage direct
  • la macération courte et suivie d’une saignée

Le rosé de pressurage direct

Il s’agit d’obtenir un jus coloré dès le pressurage. Si le cépage est peu coloré, on peut réaliser en amont un foulage des raisins qui va aider et accélérer le passage des matières colorantes. Il est tout a fait possible également de réaliser une macération pelliculaire plus ou moins longue directement dans le pressoir. Les techniques employées dans le cas des rosés de pressurages sont ensuite très proche de celles de l’élaboration des vins blancs : une sélection des jus selon les différentes presses et un débourbage soigné devront être effectués.

Le rosé de macération courte et de saignée

Il s’agit ici tout simplement d’extraire une partie du jus qui est destiné à l’élaboration du vin rouge. Ainsi et logiquement les techniques employées sont celles des vins rouges (récolte, éraflage, foulage, macération en cuve). La vendange est éraflée et foulée. On va ensuite procéder à une macération, qui comme nous l’avons vu va permettre l’extraction des matières colorantes de la pellicule vers le jus. De la durée de macération va dépendre l’intensité colorante du jus (de 12h à 24h en fonction de la vendange qui sera plus ou moins saine et le souhait d’élaborer un rosé plus ou moins coloré). Cette technique a pour but aussi de diminuer le rapport volume de moût et volume de marc du futur vin rouge et ainsi apporter plus de matière à ce dernier.

Les fermentations

Enfin pour que le vin rosé (qui n’est encore qu’un jus de raisin) se transforme en alcool il faudra, vous l’aurez deviné, procéder à la fermentation alcoolique; cette fermentation est sensiblement pareil à celle d’un vin blanc. Le viticulteur va porter une attention toute particulière à la température de cette fermentation (autour de 20° afin de ne pas dégrader les arômes et notamment de fraîcheur du vin rosé).

La fermentation malolactique des vins rosés n’est pas systématique; cela dépend beaucoup des régions et du style de vin recherché.

 

Lorin Mariele


Lexique :

Eraflage : séparer les baies de raisin de la rafle (ne garder que le fruit)

Foulage : éclatement de la peau des grains de raisin pour en extraire le jus

Débourbage : elimination des particules grossières en suspension dans le moût.

Fermentation alcoolique : transformation des sucres en alcool par les levures

Fermentation malolactique : désacidification du vin; les bactéries transforment l’acide malique en acide lactique (obligatoire sur les vins rouge en France)

Moût : le jus de raisin


Crédit Photo : Claude Blot (Photo Art Lab)

N’hésitez pas à aller visiter le site de l’Institut français de la vigne et du vin pour approfondir !

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS