Articles

vins du monde

Les vins du monde

Les vins du monde, appelés aussi vins du Nouveau Monde, longtemps stigmatisés et anecdotiques ont percé ces dernières années et leurs parts de marchés ne cessent de croître. Elles sont passées de 1.8% à 21.5% en 20 ans.

Caricaturés et voués à l’échec avant même d’être dégustés, notamment par les amateurs, les vins du monde avaient une très mauvaise réputation. Même les viticulteurs de la « vieille Europe » les voyaient comme des mauvais produits, qui plus est, des concurrents.

Pourtant les vins du monde, Argentins, Australiens ou des Etats-Unis ont su s’installer sur les marchés de l’export. Traditionnellement occupés par les vins français, italiens ou espagnols, depuis les années 90. Un choc des cultures qui a surpris tous les acteurs de la filière viti-vinicole. Ces vins produits dans des régions climatiques chaudes mettent en avant une importante structure, des arômes gourmands, fruités et une grande maturité gustative. Loin des « premiers » vins jugés maigres, acides et sans corps… Qui faisaient leur mauvaise réputation.

Les vignobles des Etats-Unis, d’Argentine, d’Afrique du Sud, d’Australie, du Chili, ou encore de Nouvelle-Zélande ont su s’adapter et s’inspirer de la culture viticole européenne pour mettre en valeur leur terroir. Une prouesse qui ne s’est pas faite en vingt ans, mais en plusieurs siècles de culture viticole sur leurs terres. Et ce n’est que suite à une mondialisation des échanges que leur production, souvent dominée par des structures industrielles bien implantées, a pu s’imposer aussi facilement.

Les exportations de ces pays sont passées de 2.5% à 30% des exportations mondiales en 30 ans, rattrapant considérablement les parts de marchés de la France et de l’Italie réunies (34%). L’arrivée conséquente de ces vins a pu se réaliser notamment grâce à des prix très compétitifs et une certaine stratégie marketing. Ce sont principalement des sociétés viticoles a l’envergure mondiale qui ont investi dans le marketing des vins du Nouveau Monde; Afin de créer une véritable stratégie de marketing de la demande.

Les vins sont reconnaissables et l’offre est simplifiée. Ce sont des vins dits de cépage, donc facilement accessibles.

Les productions se sont concentrées sur des cépages mondiaux très connus : le pinot noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le merlot, le chardonnay ou le sauvignon blanc.  L’étiquette est simple et compréhensible, mettant en avant le pays, la marque et le cépage. L’offre n’est donc pas segmentée à une petite proportion de néophytes. Pour valoriser leurs crus, l’unique mention du cépage ne suffit pas; C’est le constat qu’ont fait de nombreux vignerons. C’est la raison pour laquelle on remarque depuis une quinzaine d’années l’émergence d’appellations. Elles sont souvent moins contraignantes qu’en Europe; Mais permettent tout de même de mettre en avant les meilleurs terroirs ou régions.

L’influence a donc eu lieu dans les deux sens : d’un côté, les vins du Nouveau Monde ont secoué les crus du continent européen ; de l’autre, ils ont repris à leur tour le principe des appellations afin de valoriser leurs meilleurs terroirs. En conclusion ; La passion de la vigne et du vin, déjà présente dans plusieurs pays, s’étend aujourd’hui contagieusement dans le monde entier. Les vins du nouveau monde sont de plus en plus axées sur la qualité, avec des techniques toujours plus modernes et des innovations permanentes.

 

Floriane Marini


Sources : www.larvf.com / www.lesgrappes.com / www.levinpourtous.com /

 

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits; vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

vins sud-africains

Voyage en Afrique du Sud : à la découverte des vins sud-africains

Le vin en Afrique du Sud est devenu une véritable institution et une partie intégrante de l’identité du pays. Bien que la notoriété des domaines viticoles sud-africains soit très récente, elle a su conquérir le cœur et aussi le palet des amoureux de cette boisson millénaire. Vous faites peut-être partie de ceux qui veulent approfondir un peu plus leurs connaissances sur les vins sud-africains ? Pourquoi ne pas aller à la source et les découvrir au sein même de leur terre d’origine ? Voici un petit guide sur une escapade viticole en Afrique du Sud pour vous donner un avant-goût de ce qui vous attend.

Petite histoire sur la viticulture en Afrique du Sud

Arrivée avec les colons hollandais, la culture de la vigne en Afrique du Sud remonte au XVIIe siècle. Cependant, ce n’est qu’après la chute de l’apartheid que le vin sud-africain a pu passer la limite des frontières et s’exporter enfin à travers le monde. À partir de ce moment, les viticulteurs du pays ont pu élargir leur débouché et augmenter également leur production. Des techniques plus modernes se sont aussi ajoutées à celles qui ont été utilisées depuis l’arrivée de la Compagnie hollandaise sur le territoire, en 1659. Ces techniques sont issues de formations que les propriétaires de domaines viticoles ont suivies à l’étranger pour améliorer leur production. Vous aurez tout le loisir d’en apprendre un peu plus sur la fameuse histoire du vin sud-africain lors d’un séjour en Afrique du Sud en visitant ses régions viticoles les plus célèbres.

vins sud-africains

Les régions viticoles les plus célèbres

On distingue notamment 4 régions viticoles en Afrique du Sud. Ce sont :

– Franschhoek : réputée pour être la capitale gastronomique du Cap occidental, Franschhoek  est une ville attachante de par sa tranquillité et son paysage idyllique. Le Franschhoek Wine Tram, qui est un tramway spécial pour les visites des vignobles de Franschhoek est le meilleur moyen pour explorer les maisons viticoles du coin. C’est aussi le mode de transport le plus sécurisé, car conduire et déguster du vin ne serait pas du tout raisonnable !

– Constantia : vignoble qui se situe à 20 minutes de voiture de la ville du Cap, Constantia se trouve sur les flancs de la montagne du même nom. Découvrez le domaine lors d’une randonnée à travers les plants de vigne. Un musée relatant l’histoire de Contantia est également accessible aux visiteurs.

– Paarl : une ville à privilégier pour les amateurs de randonnées à vélo et de golf. Paarl abrite l’un des domaines viticoles du globe. Partez pour une découverte tranquille du vignoble tout en dégustant quelques-uns de leurs produits.

– Stellenbosch : moins tranquille, Stellenbosch est célèbre pour être à l’origine des plus grands crus de l’Afrique du Sud. Malgré la grande affluence de touristes, la ville ne perd cependant pas de son charme atypique. Vous y trouverez des vignobles qui valent le détour comme Tokara ou encore Kanonkop.

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Vous avez aimé notre article sur les vins sud-africains, alors n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir les informations et les nouveaux articles de nos oenobloggers !

Crédits Photos : Kanonkop (crédit : Lorraine R  https://www.flickr.com/photos/ddloz/) Stellenbosch-region(crédit : Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1498471)