Articles

Séminaire d'entreprises à Chablis

Séminaires d’entreprises : destination Chablis !

A seulement 2h de Paris vivez le « retour à la terre » dans le cadre de votre Séminaire d’entreprises à Chablis …

A seulement 2h de Paris, 2h40 de Lyon… Chablis sera la destination idéale pour votre séminaire résidentiel : Séminaire d’entreprises à Chablis. Organiser vous même  votre séminaire résidentiel peut être fastidieux tant le bon déroulement de la logistique peut devenir compliqué !

Vous…

  • Séminaires résidentiels
  • Tourisme d’affaires
  • MICE (Meeting – Incentive – Conferencing – Events)
  • Team Building

des formules et packages que nous construirons ensemble et en fonction de vos besoins, vos envies et votre budget…

Exemple de formule 2 jours / 1 nuit

Journée 1

  • 14h : réception du groupe à l’Hôtel et installation dans les chambres
  • 14h30 : départ en car pour un domaine viticole
  • 15h – 18h : arrivée au domaine et animation « Atelier du vigneron(ne) »
  • 18h : retour à l’hôtel et temps libre
  • 19h30 – 21h : Casino Vino – le casino des vins by LVTS
  • 21h : dîner gastronomique

Journée 2

  • 9h – 12h : randonnée à vélo et pédestre « Escapade à Chablis » + visite de domaine
  • 12h – 14h : Déjeuner au restaurant
  • 14h30 – 17h00 : retour à l’hôtel et séance de réflexion collective (consulting)
  • 17h00 : remise des cadeaux et départ

Faciliter la cohésion et l’échange d’information en renforçant : la connaissance, la confiance, le respect et l’envie de travailler ensemble.

Créez une véritable cohésion d’équipe afin d’améliorer l’échange d’informations entre vos collaborateurs !

Nos garanties…

Parce que l’activité d’agence est d’abord de se conformer à la législation en vigueur, « Le Vin Tout Simplement » vous apportera toutes les garanties nécessaire afin que votre séjour se passe dans la plus grande sérénité.

UNE IMMATRICULATION ATOUT FRANCE : organisme chargé par le Secrétariat d’État au tourisme d’accompagner le développement du secteur touristique et de valider que nous sommes bien en règle vis-à-vis de la législation.

UNE GARANTIE FINANCIÈRE qui vous protégera contre une éventuelle défaillance et vous assurera un remboursement en totalité (LVTS est membre à ce titre de l’APST Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme)

UNE RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE parce que nous sommes responsables des prestations fournies dans le cadre de l’organisation de votre séjour.

NOUS SOMMES A VOTRE ENTIÈRE DISPOSITION POUR CONSTRUIRE AVEC VOUS ET EN FONCTION DE VOS BESOINS LES SÉMINAIRES RÉSIDENTIELS A CHABLIS POUR VOTRE ENTREPRISE QUI VOUS CONVIENDRONT LE MIEUX;

N’HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER POUR TOUTE QUESTION OU POUR UNE DEMANDE DE DEVIS, NOUS SOMMES À VOTRE ÉCOUTE ET À VOTRE DISPOSITION.

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Vous êtes intéressés… n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact sur www.levintoutsimplement.com ou par téléphone au 03 67 88 01 04.

cours d'oenologie sur les vins de Bourgogne

Comprendre le vignoble de… Bourgogne

Avant même de débuter un cours d’oenologie sur les vins de Bourgogne , il faut comprendre son vignoble. Le vignoble de Bourgogne est simple et complexe à la fois. Complexe car il est morcelé, difficile à cerner, à saisir et souvent confidentiel et secret pour les néophytes qui voudraient s’y risquer… simplifions cette complexité !

Tout d’abord quelques définitions

Qu’est-ce qu’une AOC?

« L’appellation d’origine contrôlée (AOC) est un label officiel français identifiant un produit dont les étapes de fabrication (production et transformation) sont réalisées dans une même zone géographique et selon un savoir-faire reconnu » merci Wiki !

Qu’est-ce qu’un climat en Bourgogne?

Quoi de mieux que la définition de Jean-Paul Droin : en Bourgogne « les Climats sont des parcelles de terre précisément délimitées, bénéficiant de conditions géologiques et climatiques spécifiques »*.


Il existe à peu près une centaine d’appellations en Bourgogne.

Ces appellations sont réparties sur 4 niveaux :

Appellations régionales : produits sur l’ensemble du vignoble bourguignons (23 AOC régionales – 51,5%) ex. : Bourgogne

Appellations communales : produits sur les communes qui donnent leur nom (44 AOC communales – 36,5%) ex. : Beaune

Appellations premiers crus : produits provenant de « climats » au sein de la commune (635 « climats » en premier cru – 10,5%) ex. : Nuits-St-Georges 1er Cru Les Cailles

Appellations grands crus : produits sur les meilleurs « climats » des communes (33 grand crus – 1,5%) ex. : Corton


5 vignobles (du Nord au Sud)

Chablis – Grand Auxerrois

Côtes de Nuits

Côtes de Beaune

Côte Chalonnaise

Mâconnais


Les cépages

2 cépages principaux

Le chardonnay (pour les vins blancs) : 46%

Le pinot noir (pour les vins rouges et rosés) : 36%

Les autres

L’aligoté : 6%

le gamay : 11%

le pinot blanc, le pinot beurot et le sacy : 1%


La production en Bourgogne

28 000 hectares de vignes en production

1,5 millions d’hectolitres (200 millions de bouteilles !)

Vins blancs : 61%

Vins rouges : 31%

Crémant : 8%


Domaines, négoces et vignerons(nes)

4000 domaines viticoles

250 maisons de négoces (ils ne produisent pas le raisin mais le vinifient seulement)

23 caves coopératives


Le marché

54% de la production par à l’export dans 140 pays

46% sont distribués dans l’hexagone dans la restauration, chez les cavistes, dans la grande distribution et pour les particuliers.

Chiffre d’affaire annuel : 1,1 milliard d’euros dont 65% à l’export

 

Lorin Mariele


Source :  BIVB Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne

*Par Mots et par vaux (éditions du BIVB)

Vous êtes intéressés par nos cours d’oenologie sur les vins de Bourgogne , n’hésitez pas à aller découvrir nos ateliers en cliquant ici.

 

 

 

Cours d'oenologie dégustation

Cours d’oenologie – Dégustation des vins de Bourgogne

Une initiation à la dégustation des vins de Bourgogne. Le Vin Tout Simplement vous propose de vous initier à la dégustation technique des vins en découvrant la Bourgogne viti-vinicole. Un cours d’oenologie de 2h30 qui va vous permettre d’appréhender les vins de Bourgogne avec méthode et simplicité ; vous pourrez ainsi en parler… simplement.

Une méthodologie précise : l’œil, le nez, la bouche ; les bases de la dégustation technique… vous apprendrez à regarder, à sentir, à goûter un vin de Bourgogne et de pouvoir en parler sans appréhension.

Comprendre le terroir de la Bourgogne

  • Présentation du terroir, de ses appellations, des vignobles bourguignons et de la classification des vins de Bourgogne.

Les base de l’analyse sensorielle – cours oenologie

  • L’œil : apprendre à observer un vin et parler du visuel
  • Le nez : découvrir et reconnaître les défauts dans un vin, ses arômes et leur famille
  • La bouche: découvrir et reconnaître les saveurs (sucré / salé / acide / amer) + les équilibres

Les +

  • Dégustation en verre opaque
  • Le service des vins : le carafage et le choix des verres

De la théorie à la pratique

  • Dégustation commentée de 4 vins minimum en appellation « Bourgogne » dont un 1er Cru : Crémant / rosé / blanc / rouge
dégustation des vins de bourgogne

Les cours d’oenologie par LVTS : comprendre le vin, se sentir à l’aise et en parler

Vous aurez l’occasion d’être initié à la dégustation technique à travers de nombreux exercices pratiques pour entrer dans l’univers passionnant des vins de Bourgogne.


Votre cours d’oenologie « Initiation à la dégustation des vins de Bourgogne »

  • Une conférence avec vidéo projection + méthodologie
  • Des ateliers de reconnaissance d’arômes
  • 4 dégustations commentées minimum
  • Une remise d’une documentation complète sur la bourgogne viti-vinicole
  • Tout le matériel nécessaire à la dégustation : vin, verres, fiches de dégustation, sceau-crachoirs, arômes…
  • Un verre sérigraphié LVTS, un stylo, un drop stop et une carte accords mets et vins offerts à chaque participant
  • En option : déjeuner-dégustation

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Vous désirez en connaître un peu plus sur nos animations et team building ; alors n’hésitez pas à visiter notre site et à découvrir nos produits.

Nous intervenons sur toute la France et même à l’étranger. N’hésitez pas à nous demander un devis, nous répondons sous 24h.

Aussi, vous êtes intéressés par un de nos team building  : n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers  via notre formulaire de contact ou par téléphone au 03 67 88 01 04.

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

cabanes de vignes

Les cabanes de vignes : de l’utile à l’agréable

Les cabanes de vignes accompagnent très souvent le paysage viticole français. Appréciées aujourd’hui pour leur aspect esthétique, elles avaient avant tout plusieurs fonctions très utiles pour les viticulteurs.

Les anciens étaient pragmatiques et il est certain qu’ils n’allaient pas faire quelque chose d’inutile. Le souci esthétique n’avait pas lieu d’être et on ne construisait pas un abri pour sa beauté mais pour son utilité ; cela n’empêche pas ces différentes constructions d’avoir un style qui se rattache à la région où elles sont construites.

Par exemple les cabanes de vignes en pierre étaient construites car la pierre elle-même se trouvait sur place et bien souvent pour nettoyer les parcelles de vignes des cailloux qui rendaient difficiles et contraignants les travaux de la terre tel que le labour ; il était bien évidemment hors de question de transporter des pierres d’un endroit à un autre.

cabanes de vignes

Crédit Photos : Claude Blot (Photo Art Lab)

Un abri avant tout

De abris plus ou moins rudimentaires : quoi qu’il en soit, les abris trônant au milieu des vignes et de par leur critère unique qu’est la fonctionnalité, sont pour la plupart sommaire. Constitué souvent et simplement d’une seule pièce dans laquelle se trouve une cheminée et une petite réserve de bois. Cette pièce était souvent aménagée tout aussi sobrement d’une table, de quelques chaises et d’une paillasse pour certaines.

Des besoins fonctionnels

Quiconque a travaillé à la vigne comprend aisément le besoin de s’abriter… se protéger des contraintes météorologiques comme le vent, la pluie et aussi les fortes chaleurs pendant les longues journées de travail étaient vitales. Tous les abris que nous trouvons dans les différentes régions viticoles ont au moins en commun cette fonctionnalité : s’abriter.

Cet abri en pierre est très souvent sous l’ombrage d’un arbre, fruitier de surcroît afin de pouvoir se nourrir.

Un autre critère dont on n’a pas forcément conscience est celui du transport. Si aujourd’hui le vigneron peut aller sur son lieu de travail en quelques minutes par un moyen de transport motorisé ; celui de l’époque allait à la tâche pour la journée. Il partait tôt, pouvait faire un long trajet avant de pouvoir travailler ses vignes. L’abri viticole permet alors d’entreposer du matériel, des outils apportés une fois pour toute. L’aller-retour contraignant en raison d’une distance quotidienne trop longue pouvait même amener le travailleur à rester dormir sur place dans des conditions sommaires certes, mais une paillasse et un petit feu de cheminée suffisait à satisfaire ce dernier et afin qu’il recouvre ses forces pour la journée du lendemain.

cabanes de vignes

Crédit Photos : Claude Blot (Photo Art Lab)

Un abri pour chaque région

Chaque région viticole a son abri dont les diversités fonctionnelles lui sont propres en fonction de critères qui sont liés à l’histoire du vignoble, son mode de fonctionnement, le type de propriété foncière, les us et coutumes …

Si toutes ces cabanes de vignes ont en commun certaines fonctionnalités, elles ne partagent pas ce qui sert à les nommer. Les noms de ces cabanes pouvaient également illustrer la fonction de ces dernières.

 

La liste* ci-dessous est non-exhaustive.

Baraque Sancerrois / Cher, Villeveyrac (Hérault), Châtillonnais (Côte-d’Or)
Borie terme savant (deuxième moitié du xixe siècle) Provence
Buvette Loir-et-Cher
Cabane Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Sarthe, Champagne, Monts d’Or (Rhône (département))
Cabanon Provence
Cabgîte Indre-et-Loire
Cabiroche Indre-et-Loire
Caborde Franche-Comté
Caborne Monts d’Or (Rhône)
Cabote/cabotte/cabioute Côte de Beaune, Côte de Nuits (Côte-d’Or),Chablisien et Grand Auxerrois
Caburoche Vallée du Cher, Touraine
Cadole/cadolle/cadeule Beaujolais, Mâconnais, Chalonnais, Bar-sur-Seine (Aube)
Capitelle Languedoc, Aude
Caselle haut Quercy
Chibotte Velay (terme savant, première moitié du xxe siècle)
Choquette Indre-et-Loire, Ballan-Miré / Indre-et-Loire
Folie Vouvray / Indre-et-Loire
Gariote/gariotte (« guérite ») Périgord, Quercy
Grangeau Hérault
Grotte Crouzilles / Indre-et-Loire, Bourgueil / Indre-et-Loire
Loge Berry, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Forez, Barséquanais (Aube)
Loubite / Lubite Vallée du Cher, Touraine
Maison Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Sarthe
Maset / Mazet Gard, Hérault, Cévennes
Pavillon Mayenne
Tsabone Vals-près-le-Puy (Haute-Loire)
Vide-bouteille Loir-et-Cher

 

Lorin Mariele


*Sources : Wikipédia / Les cabanes de vignes en Europe (Claude Royer)

Crédit Photos : Claude Blot (Photo Art Lab)

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

vin rosé

L’élaboration du vin rosé

« Le vin rosé est-il un mélange de vin rouge et de vin blanc »; il nous arrive souvent d’entendre cette question posée par des néophytes. On peut voir alors les cheveux se dresser sur la tête des spécialistes qui réfutent immédiatement cette question-affirmation mensongère et pouvant laisser transparaître un non-respect du cahier des charges de l’élaboration d’un vin… et pourtant ! Mais d’ailleurs comment est élaboré le vin dit « rosé »?

Et oui, le vin rosé peut s’obtenir exceptionnellement par un mélange de vin rouge et de vin blanc : interdit pour les vins tranquilles mais autorisé en assemblage pour l’élaboration des vins pétillants tels que crémants et champagnes rosés.

Le vin rosé est obtenu à partir de raisins rouges dont la pulpe est blanche ou très peu colorée. Mais alors si le jus de ces raisins est blanc, comment peut-il devenir rosé?

C’est la technique dite de macération pelliculaire qui est au cœur de l’élaboration des vins rosés ; ainsi la matière colorante qui se trouve dans les anthocyanes (pigments naturels des feuilles, des pétales et des fruits) va colorer le jus blanc pendant ce temps de macération. Vous l’aurez deviné, plus le temps de macération est long plus le jus sera coloré.

Il existe 2 types de vinification pour obtenir un vin rosé

  • le pressurage direct
  • la macération courte et suivie d’une saignée

Le rosé de pressurage direct

Il s’agit d’obtenir un jus coloré dès le pressurage. Si le cépage est peu coloré, on peut réaliser en amont un foulage des raisins qui va aider et accélérer le passage des matières colorantes. Il est tout a fait possible également de réaliser une macération pelliculaire plus ou moins longue directement dans le pressoir. Les techniques employées dans le cas des rosés de pressurages sont ensuite très proche de celles de l’élaboration des vins blancs : une sélection des jus selon les différentes presses et un débourbage soigné devront être effectués.

Le rosé de macération courte et de saignée

Il s’agit ici tout simplement d’extraire une partie du jus qui est destiné à l’élaboration du vin rouge. Ainsi et logiquement les techniques employées sont celles des vins rouges (récolte, éraflage, foulage, macération en cuve). La vendange est éraflée et foulée. On va ensuite procéder à une macération, qui comme nous l’avons vu va permettre l’extraction des matières colorantes de la pellicule vers le jus. De la durée de macération va dépendre l’intensité colorante du jus (de 12h à 24h en fonction de la vendange qui sera plus ou moins saine et le souhait d’élaborer un rosé plus ou moins coloré). Cette technique a pour but aussi de diminuer le rapport volume de moût et volume de marc du futur vin rouge et ainsi apporter plus de matière à ce dernier.

Les fermentations

Enfin pour que le vin rosé (qui n’est encore qu’un jus de raisin) se transforme en alcool il faudra, vous l’aurez deviné, procéder à la fermentation alcoolique; cette fermentation est sensiblement pareil à celle d’un vin blanc. Le viticulteur va porter une attention toute particulière à la température de cette fermentation (autour de 20° afin de ne pas dégrader les arômes et notamment de fraîcheur du vin rosé).

La fermentation malolactique des vins rosés n’est pas systématique; cela dépend beaucoup des régions et du style de vin recherché.

 

Lorin Mariele


Lexique :

Eraflage : séparer les baies de raisin de la rafle (ne garder que le fruit)

Foulage : éclatement de la peau des grains de raisin pour en extraire le jus

Débourbage : elimination des particules grossières en suspension dans le moût.

Fermentation alcoolique : transformation des sucres en alcool par les levures

Fermentation malolactique : désacidification du vin; les bactéries transforment l’acide malique en acide lactique (obligatoire sur les vins rouge en France)

Moût : le jus de raisin


Crédit Photo : Claude Blot (Photo Art Lab)

N’hésitez pas à aller visiter le site de l’Institut français de la vigne et du vin pour approfondir !

Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

Vin et Golf en Bourgogne

Vin et Golf en Bourgogne

Vin et Golf en Bourgogne : le temps d’une journée, laissez-vous tenter par le mélange entre la découverte d’un vignoble avec ses produits locaux et le plaisir d’un parcours de golf dans le parc d’un magnifique château renaissance en Bourgogne !

Journée 1

  • La matinée commence avec une visite chez un des vignerons les plus renommé de la région où vous découvrez les grands vins du Chablisien et du Tonnerrois. Vous êtes alors invités à visiter la cave et à découvrir 6 à 8 vins lors de la dégustation….
  • Vous déjeunez ensuite au pied du plus vaste Hôtel Dieu d’Europe dans un restaurant proposant uniquement des vins et produits locaux.
  • L’après-midi, direction le golf de Tanlay où Thierry, le directeur du golf vous accueillera et vous pourrez ainsi commencer votre parcours de golf.
  • Un apéritif des vins de la région vous sera servi à l’issue du green fee dans le chaleureux club house du golf.

Ce forfait clé en main Golf et Vin en Bourgogne saura vous combler !

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Vous êtes intéressés par la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

Vous désirez en connaître un peu plus sur nos séjours Vin et Golf en Bourgogne n’hésitez pas à visiter notre site et à découvrir nos forfaits clés en main ou sur mesure.

Les activités et leurs horaires sont susceptibles d’être adaptés selon les disponibilités des différents prestataires. Ils vous seront confirmés lors de votre demande de devis. Les prix des forfaits et des séjours sont des prix indicatifs. Ils varient en fonction des dates souhaitées, de la disponibilité de nos partenaires, et du nombre de personnes. Le prix affiché est calculé sur la base de 2 personnes. Les photos ne sont pas contractuelles.

Vous êtes intéressés par un de nos séjours oenotourisme… n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers via notre formulaire de contact par téléphone au 03 67 88 01 04.

 

Le cycle de la vigne

Le cycle de la vigne : 2 phases

Comme toute les plantes, le cycle de la vigne en terme de végétation comprend 2 phases distinctes et qui, comme toute les plantes dites « pérennes », s’accomplissent de manière simultanée : la phase végétative et la phase reproductive.

Le cycle de la vigne : il existe des études qui ont permis la classification des nombreux stades de ces 2 phases en les plaçant sur des échelles.

  • une échelle alphabétique établie par Baggiolini allant de A à O
  • une échelle numérique établie par Eichhorn et Lorenz (notée E et L un peu plus bas), beaucoup plus détaillé et comprenant 47 stades

L’échelle de Baggiolini est la plus utilisée pour des raisons de simplification du cycle de la vigne.

Le déroulement du cycle de la vigne va véritablement dirigé le travail du viticulteur.

Les différentes périodes peuvent varier en fonction du cépage planté mais aussi d’un critère que l’on ne contrôle pas : la nature.

Stade A (E et L : 1) : Bourgeon d’hiver

Période : Novembre à Février

2 écailles protectrices de couleur brune protègent l’oeil de l’année précédente pendant toute la période hivernale

Les Pleurs

Période : Février – Mars

Un liquide translucide et visqueux s’écoule par les plaies de taille; il annonce la reprise du système rainaire.

Stade B (E et L : 3) : Bourgeon dans le coton

Période : début avril

Les écailles protectrices sont écartées par le bourgeon qui gonfle, lui même poussé par la séve. On voit apparaître la pilosité des bourgeons que l’on nomme la bourre.

Stade C (E et L : 5) : Pointe verte

Le bourgeon continue de gonfler et l’extrémité verte des premières feuilles apparait également.

Stade D (E et L : 6) : Sortie des feuilles

Apparition des feuilles rudimentaires.

Stade E (E et L : 9) : 2 à 3 feuilles étalées

Les premières feuilles sont dégagées et le rameau est visible

Stade F (E et L : 12) : Grappes visibles

Période : début mai

Apparition des grappes avec inflorescences visibles

Stade G (E et L : 15) : Grappes séparées

Période :

Stade H (E et L : 17) : Boutons floraux séparés

Les boutons floraux sont isolés.

Stade I (E et L : 19 à 25) : Floraison (c’est l’épanouissement de la fleur)

Période : Juin

  • Pollinisation : Il s’agit du processus de transport d’un grain de pollen depuis les étamines (organe mâle) vers le pistil (organe femelle).
  • Fécondation : formation de l’oeuf qui va devenir le pépin de raisin

Stade J (E et L : 27 à 30) : Nouaison

Période : Juillet

C’est la transformation de la fleur en baie primordiale (seulement 1/3 des fleurs sont fécondées)

Stade K (E et L : 31) : Taille « petit pois »

Les baies sont à la moitié de leur taille finale à maturité.

Stade L (E et L : 33) : Fermeture de la grappe

Les baies grossissent et se touchent; la grappe se ferme.

Stade M (E et L : 33) : Véraison

Période : début Août

La grappe change de couleur : les baies s’éclaircissent pour le raisin blanc ou se colorent pour le raisin noir

Stade N (E et L : 33) : Maturation

Période : Août / mi-Septembre

Les baies s’enrichissent en sucre et l’acidité diminue.

Stade O (E et L : 33) : Défeuillaison

Période : Novembre

C’est la chute des feuilles.


Vous voulez être tenu au courant des articles de nos viti-blogueurs, inscrivez-vous :

Source : Institut français de La vigne et du vin

Golf et oenotourisme à Chablis

Golf et oenotourisme à Chablis

Chablis : laissez-vous tenter par le mélange entre la découverte de ce vignoble d’exception et le plaisir d’un parcours de golf dans le parc d’un magnifique château Renaissance en Bourgogne… hébergement et tables d’exceptions seront au rendez-vous !

Journée 1

  • La matinée commence par une visite chez un des vignerons les plus renommé de la région où vous découvrez les grands vins de Chablis. Vous êtes alors invités à visiter les caves et à découvrir les vins du domaine.
  • Vous déjeunez ensuite à une des meilleures tables de Chablis où un repas traditionnel bourguignon vous attend.
  • L’après-midi, direction le Golf de Tanlay où Thierry, le directeur du golf vous accueillera et vous pourrez ainsi commencer votre parcours de golf.
  • Un apéritif des vins de la région vous sera servi à l’issue du green fee dans le chaleureux club house du golf.
  • Le soir, vous dînez ensuite à l’hôtel-restaurant gastronomique qui vous reçoit également pour la nuit, une cuisine du terroir raffinée vous y sera servie.

Journée 2

  • Nous vous conseillons d’entamer votre seconde journée par la visite de ce même village de Chablis, une des appellations viticoles les plus connues au monde. Vous pouvez alors déambulez dans les rues à la découverte des caves et des produits locaux
  • Vous restez dans cette ambiance d’œnophile pour déjeuner ensuite dans un restaurant du Bib Michelin.
  • Le reste de la journée est à vous. Pour terminer en beauté votre séjour, nous vous conseillons un tour des châteaux de la région : Ancy-le-Franc, Maulnes ou bien le château de Tanlay.

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


Vous êtes intéressés par nos la publication de nos futurs articles et nos produits, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter LVTS

Les activités et leurs horaires sont susceptibles d’être adaptés selon les disponibilités des différents prestataires. Ils vous seront confirmés lors de votre demande de devis. Les prix des forfaits et des séjours sont des prix indicatifs et varient en fonction des dates souhaitées, de la disponibilité de nos partenaires, et du nombre de personnes. Le prix affiché est calculé sur la base de 2 personnes. Les photos ne sont pas contractuelles.

Vous êtes intéressés par un de nos séjours oenotourisme… n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers via notre formulaire de contact par téléphone au 03 67 88 01 04.

 

La taille de la vigne

La taille de la vigne 2/3

Une taille raisonnée pour la pérennité de la vigne !

Nous continuons notre série d’articles sur le thème de la taille de la vigne et nous abordons pour ce 2e chapitre les principes fondamentaux d’une taille « raisonnée » au sens où nous prendrons en compte et appliquerons l’ensemble des critères qui vont permettre d’accéder de nouveau à cette notion d’équilibre que nous avons abordée dans le 1er article.

Ce 2e article nous emmène dans des explications un peu plus techniques et pour cette raison, il est indispensable de définir le vocabulaire utilisé et de s’en imprégner dans un but de bonne compréhension e de clarté.

Rameaux : bois de l’année; qui sont donc verts et qui ne sont pas encore « aoûtés ».

Aoûtement : rameau qui se lignifie et qui devient bois

Sarment : rameau qui s’est lignifié

Baguette : sarment qui est taillé « long » c’est à dire à plusieurs yeux (synonymes : aste, latte, long bois)

Yeux : bourgeon

Courson : bois de l’année taillé à 2 yeux (synonymes : crochet, cot, tiret, coup, corne)

Bois fructifère : bois qui va donner le plus de fruits;

Bois de l’année : bois qui a poussé pendant l’année (et qui devient donc tout d’abord rameau)

Bois de 2 ans : bois de l’année précédente sur lequel va pousser le bois de l’année

Courson de rappel : bois court taillé à un seul œil

Gourmand : rameau qui pousse sur le vieux bois

Débourrement : stade où les inflorescences sortent des bourgeons

Défeuillaison : chute des feuilles

Conduite : répartition du feuillage qui va influencer la photosynthèse de la plante


La période de taille

La période de taille commence à la défeuillaison et qui démarre à la fin de l’aoûtement (fin octobre – début novembre). Il est conseillé, dans la mesure du possible, de tailler la vigne le plus tard possible car une taille trop précoce peut entraîner un débourrement prématuré laissant les premières feuilles sorties trop tôt à la merci des gelées de printemps qui sont dévastatrices pour la vigne et redoutées comme la peste par les viticulteurs et les viticultrices. Il n’est pas toujours facile voire impossible de retarder la taille en raison d’une surface à tailler trop importante (il faut compter en général 1 ha par mois et par personne).

Le choix des bois pour l’année suivante : que faut-il garder?

Le choix des bois est également d’une importance capitale; outre le fait et l’obligation de garder une baguette fructifère, en raison tout simplement d’assurer la récolte en terme de volume, il faut porter une attention toute particulière à choisir des bois qui soient sains, bien aoûtés et indemnes de maladies et d’altérations comme le gel et la grêle. La futur santé du cep dépendra forcément de ces choix. Les bois les plus fructifères se trouvent en général au milieu la baguette du bois de 2 ans.

L’équilibre du pied

Comme nous l’avons vu dans notre 1er article, le palissage de la vigne sert à sa conduite, mais il va falloir également adapter la taille à cette même conduite; conduite qui est souvent réglementée par un cahier des charges de l’appellation. Pour cela, le choix et l’emplacement des différents bois devra se faire avec plusieurs objectifs :

  • pas de croisement des bois qui apporterait de l’entassement de végétation et donc un critère favorable aux maladies fongiques.
  • Choisir des bois qui, dans leur développement, ne vont pas sortir du rang de vigne (la treille) et gêner le passage des matériels et des Hommes.

On fera aussi attention à ce que les crochets soient toujours placés en-dessous des baguettes afin de ne pas favoriser un développement en hauteur du cep.

Prendre soin du cep et donc de sa pérennité

C’est la circulation de la sève qui assure la pérennité du pied de vigne; lorsque l’on coupe un bois, on fait ce que l’on nomme une plaie de taille; ces plaies de tailles vont, pour de multiples raisons, perturber la circulation de la sève et peuvent aussi créer les bonnes conditions au développement des maladies du bois comme l’esca par exemple. Une plaie de taille peut par exemple entraîner ce que l’on nomme un cône de dessèchement dans lequel la sève ne pourra bien sûr plus circuler. La bonne santé du pied de vigne passera par la limitation de ces plaies de taille.

 

Vous l’aurez compris le nombre de critères à prendre en compte, encore une fois, pour assurer l’équilibre du pied de vigne est très important sachant que ces nombreux choix seront également réduit par ce que nous impose quelque chose qui est incontrôlable et incontestable… la nature.

Nous aborderons dans notre 3e et dernier article sur la taille les différents systèmes de taille.

 

Lorin Mariele


 

Les vignobles français

La superficie des vignobles français

La question nous est souvent posée lors des escapades viticoles que nous organisons à savoir la superficie totale de l’ensemble des vignobles français et plus précisément de chaque région. Il nous semblait intéressant de lister de manière exhaustive les régions, leur superficie ainsi que leur production.

Le climat français est très diversifié et les terroirs tout autant. Les vignobles français produisent 3240 vins différents sur 80 départements. La superficie totale des régions viticoles françaises est de 835 805 hectares.

Les vins français possèdent différents classements répondant aux cahier des charges des différentes appellations des régions viticoles. Ces vins peuvent être classés en AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), AOP (Appellation d’Origine Protégée), IGP (Indication Géographique Protégée); les vins qui ne rentrent pas dans ces classements sont alors indiqués Vin de table français. C’est l’INAO, l’Institut National des Appellations d’Origine qui gère plus globalement les signes d’identification de l’origine et de la qualité pour les produits fabriqués en France qui sont des signes officiels français.

Ci-dessous un tableau répertoriant les vignobles de France :

  • Région viticole
  • Alsace
  • Bordeaux
  • Beaujolais
  • Bourgogne
  • Champagne
  • Jura
  • Languedoc – Roussillon
  • Lorraine
  • Loire
  • Provence – Corse
  • Rhône
  • Savoie
  • Sud-Ouest
  • Superficie en ha*
  • 15 600
  • 117 500
  • 19 000
  • 29 500
  • 33 344
  • 1 814
  • 246 000
  • 180
  • 70 000
  • 34 180
  • 73 838
  • 2 330
  • 57 500
  • Production en hl*
  • 1 166 903
  • 5 983 000
  • 1 000 000
  • 1 448 309
  • 2 540 000
  • 78 000
  • 12 000 000
  • 13 885
  • 3 173 000
  • 1 098 000
  • 2 833 154
  • 166 000
  • 4 570 000

 

L’équipe Le Vin Tout Simplement


* 1 ha : 1 hectare = 10 000 m² / 1 hl : 1 hectolitre = 100 litres = 133 bouteilles de 0,75cl

Source : vin-vigne.com / Syndicat des vins de savoie / Wikipedia